À propos de l’incinération

L’incinération, l’alternative au salon funéraire traditionnel

Crématel répond au besoin de services funéraires simples et peu coûteux, en offrant l’incinération, soit la crémation directe, sans embaumement, sans cercueil et sans exposition.

Les besoins en matière de services funéraires ont bien évolué. De plus en plus de gens désirent simplement la crémation (incinération). Vous pouvez bénéficier de nos bas tarifs pour la crémation, les urnes ou les bijoux et organiser une exposition.

Le corps est transporté directement du lieu de décès au crématorium, après avoir été placé préalablement dans un simple contenant de crémation fait de carton ou encore une urne choisie. Il n’y a donc aucun achat de cercueil de finition.

Cette procédure d’incinération s’avère moins nocive pour l’environnement, car aucun produit de conservation (formol) n’est utilisé pour la conservation du corps et qu’aucun résidu de cercueil (clous, colle, tissu, métal) n’est présent.

Suite à l’incinération, les cendres peuvent être remises à la famille ou disposées au cimetière ou au columbarium. La procédure de crémation directe n’empêche aucunement la tenue d’une cérémonie personnalisée ou d’un service religieux à l’église en présence des cendres, si désirées.

Lors d’un décès, vous n’avez qu’à téléphoner pour convenir d’une rencontre. Crématel a pour règle d’offrir des services et produits funéraires qui correspondent aux besoins et aux moyens des familles en deuil, sans abus de la situation.

Les services d’incinération sont confidentiels, discrets et sont rendus dans le respect et la dignité.

Notez que nous pouvons effectuer la prise en charge d’un corps dans un domicile privé, un CHSLD ou un hôpital.

Nos coordonnées

FAQ:

Le terme « incinérer » est en fait utilisé pour décrire la combustion des substances contenues dans les déchets, il ne désigne pas de manière adéquate la crémation du corps humain après la mort.

Lorsqu’on parle d’incinération, il faut comprendre que le terme approprié est en fait la crémation, qui est une méthode de disposition finale d’un corps mort par combustion.

Être incinéré ou plutôt l’acte d’être incinéré peut servir de rite funéraire ou post-funéraire et d’alternative à l’enterrement. Dans certains pays, dont l’Inde et le Népal, la crémation sur un bûcher en plein air est une tradition ancienne encore pratiquée aujourd’hui.

Incinérer, ou plutôt la crémation, laisse derrière elle une moyenne de 2,4 kg (5,3 lb) de restes appelés « cendres » ou « crémations ». Il ne s’agit pas uniquement de cendres, mais aussi de fragments d’os non brûlés, qui sont généralement réduits en poudre.

Il est intéressant de savoir que l’incinérateur de corps, mieux connu aujourd’hui sous le nom de crémation du corps, a vu le jour au 19e siècle, alors que la crémation était introduite ou réintroduite dans d’autres parties du monde.

Le corps incinéré ne constitue pas un risque pour la santé et peut être enterré, inhumé dans un site commémoratif, conservé par les proches ou dispersé de diverses manières.

À l’époque moderne, lorsqu’on parle d’incinérateur pour les restes humains, il faut comprendre que cette opération est généralement effectuée dans un four fermé (crématoire), dans un crématorium.

TÉMOIGNAGE

Dieu merci, j’ai tendu la main aux gens de Crématel. Le salon était si attentionné et s’est efforcé de donner à notre famille la crémation dont elle désirait recevoir. Merci beaucoup pour tout.

A. JOSEPH – Blainville

Nous sommes disponibles
tous les jours de 9 h à 17 h et par téléphone 24 h/24, 7 j/7

N’hésitez pas à nous joindre par téléphone au 1 888 510-1112 (sans frais) ou par courriel

CONTACTEZ-NOUS